Rechercher
  • Estelle Brun

Les principales étapes de la restauration de meuble de style

Mis à jour : 6 déc. 2019


© Nina Reumaux

Dans le cadre d’une restauration de mobilier de style, la préservation de l’authenticité est primordiale dans notre démarche de tapissier.

Le travail du tapissier consiste à faire des choix en adéquation avec le style du mobilier.


Nous travaillons avec des matériaux utilisés traditionnellement en tapisserie : des sangles jutes, des ressorts, du crin animal ou végétal, des toiles de jute et un piquage adapté à la forme de la structure du canapé, toujours dans une approche respectueuse de votre mobilier.


Voici les différentes étapes de la réfection de siège, chaise, canapé ou fauteuil :


Etape 1 Le dégarnissage :

le tapissier découvre puis dégarnit entièrement le siège pour ne garder que la carcasse. Il faut retirer tous les clous, toutes les semences ou agrafes qui maintiennent l'ensemble de la couverture et de la garniture.


Etape 2 La remise en état de la carcasse :

selon l'état du meuble, le tapissier doit souvent procéder à des collages pour renforcer la carcasse. Il peut également faire appel à un ébéniste pour la remise en état du meuble.


Etape 3 Le sanglage :

Il existe différents types de sanglage : en plein, à claire voix, plongeant. Suivant le gabarit de l’assise le tapissier utilise des sangles plus ou moins larges (de 4cm à 8cm).

Etape 4 La mise en place de la garniture :

La garniture à l’ancienne utilise uniquement de la sangle, des toiles de jute et du crin.

La pratique traditionnelle consiste à utiliser des ressorts, des toiles de jute, du crin animal ou végétal et de la ouate coton.

La méthode moderne utilise essentiellement de la mousse haute résilience en polyester ou polyuréthane.

Il existe aussi ce que l’on appelle la garniture mixte ou semi-moderne, qui consiste à mixer les techniques traditionnelles et modernes (profilé, crin, sangles élastiques, mousse, ressorts, …).


Etape 5 La mise en place du Jaconas :

le tapissier recouvre le fond du siège d'un Jaconas, toile de finition qui permet de cacher le sanglage. Parfois le sanglage reste visible, lorsqu’il est réalisé au-dessus de la ceinture d’assise, ce qui permet d’authentifier certains sièges de style dont l’estampille se trouve sous la ceinture.


Etape 6 La couverture :

la couverture est l'étape la plus agréable pour le tapissier, qui voit l'achèvement de son travail se concrétiser. Il centre le motif du tissu ou l'aligne selon les règles de l'art, puis le fixe à l'aide de semences ou agrafes recouvertes par un galon ou un passepoil ou directement par des clous décoratifs.


Pose de clous décoratifs © Nina Reumaux

Etape 7 La finition :

Le choix du tissus (coton, soie, cuir, velours, tissé, motifs…) et des finitions, clous de tapissier (dorés, plaqué-or, vieillis, en bronze… ) ou passementeries (lézardes, galons, franges, câblé,…) sera fait en fonction du style du canapé et en adéquation avec les goûts du client.







36 vues

Charlotte et Claire

Artisans TAPISSIERS

26 rue de l'Agau

30000 Nîmes - France

Contact Charlotte et Claire
Atelier : 
09 84 08 04 31

Charlotte Brocard : 06 19 25 87 36

Claire Baraza : 06 13 22 77 29

charlotteetclaire@gmail.com

  • whatsapp
  • social_circle_white_128px
  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

2019 © Charlotte et Claire

back-to-top-move-to-top-button.png